Mon panier
Aucun article
>
logo-Repex Floor
Recherche avancée
» » Poncer un parquet : les bases

poncer un plancher

Poncer un parquet : les bases

Poncer un parquet : les bases de ce qu’il faut savoir.
Le bois constitue un choix de premier ordre pour votre revêtement de sol. Un parquet en bois ajoute une touche distinctive et une ambiance chaleureuse à un intérieur. Cependant, l'entretien régulier est essentiel pour préserver sa beauté. Il peut être nécessaire de poncer le parquet régulièrement et selon usure pour lui redonner son éclat d'origine. Il convient de faire preuve de prudence car tous les parquets ne peuvent pas être poncés. Seul un artisan parqueteur peut faire un diagnostic réel de rénovation. Voyons ensemble les étapes à suivre pour réaliser le ponçage professionnel d'un parquet en bois.

Poncer un parquet : est-ce toujours possible ?

Avant d'aborder le sujet du ponçage des parquets, il est important de rappeler que tous les types de planchers en bois ne sont pas adaptés au ponçage.
Le ponçage est réservé spécifiquement à certains types de parquets, que nous examinerons ensemble :

1. Parquet massif :
Le parquet massif est composé de lames de bois naturel d'une épaisseur significative, généralement autour de 2 cm. Outre son authenticité, il se distingue par sa robustesse et sa durabilité, pouvant résister plus de 100 ans et supporter jusqu'à 20 cycles de ponçage, en fonction de l'épaisseur et de l'essence du bois.

2. Parquet contrecollé :
Le parquet contrecollé est constitué de trois couches : une couche de bois noble en surface, une couche de bois tendre, et une couche de contreplaqué en dessous. Il est plus abordable que le parquet massif, mais son ponçage est limité à environ 6 fois maximum, en raison de son épaisseur moindre.

Il est essentiel de noter que le ponçage enlève une partie de l'épaisseur supérieure d’un parquet. Un ponçage excessif ou répété peut endommager irrémédiablement un sol, d’où l’intérêt de le confier à un artisan expérimenté.
Pour les parquets contrecollés, le ponçage doit être exceptionnel et prudent. Il est recommandé de vérifier l'épaisseur initiale de la couche de bois noble pour éviter toute suppression excessive.

Poncer un parquet en stratifié, possible ?

L'évolution industrielle majeure de ces dernières décennies est le parquet stratifié, qui a rendu le parquet en bois accessible à tous.
En effet, un parquet stratifié peut coûter jusqu'à six fois moins cher qu'un parquet massif. Il est en réalité composé de matériaux composites tels que le PVC, ce qui le rend différent du bois et le rend inapte au ponçage sans risque d'endommagement.
Il est également déconseillé de poncer un sol vinyle ou tout autre revêtement imitation bois, car seuls les sols en bois naturel peuvent être poncés.
Le parquet stratifié peut tout de même être rénové par vitrification, mais sans nécessiter de ponçage préalable trop impactant. Un léger égrenage avec un grain très fin permet de passer une couche de vernis sans risque de marquage des traces ou irrégularités passées.

Poncer un parquet tout les combien ?

La fréquence du ponçage d'un parquet est souvent déterminée par l'état du sol, mais en règle générale, il est recommandé de prévoir un ponçage tous les cinq ans environ.

Certains signes indiquent qu'un ponçage est nécessaire :

- Un parquet qui noircit lorsque vous passez une serpillière mouillée, indiquant une protection insuffisante par la vitrification.

- Des traces persistantes qui ne partent pas.

- Une grande partie du parquet semble décapée.

- Des rayures qui ne peuvent plus être dissimulées par un simple cirage/huilage.

De plus, le ponçage peut être nécessaire lors de la rénovation d'une vieille maison avec des parquets anciens qui semblent usés. Notez que si vous avez remplacé quelques lames lors de la rénovation, un ponçage est essentiel pour uniformiser le niveau du parquet. Il l’est également pour harmoniser la teinte.  

Les grandes étapes

Voici les étapes à suivre pour réaliser le ponçage d'un parquet, de la préparation du support à la finition par vitrification, en passant par le choix des outils nécessaires :

Préparation du support : Avant de commencer le ponçage du parquet, assurez-vous de déplacez tous les meubles pour permettre à votre artisan de travailler dans des conditions optimales.
Profitez de cette occasion pour repérer et demander le remplacement des lames abîmées avant le ponçage. Assurez-vous qu'aucun clou ne dépasse, car cela pourrait endommager la ponceuse. Ne sous-estimez pas les risques d'accident.

Conseil important : veillez à un travail de jour pour une meilleure visibilité, ouvrez les fenêtres et veillez à ce que toute personne à proximité du chantier porte des équipements de protection tels qu'un masque, des lunettes et des chaussures adaptées pendant toute la durée des travaux.

Quels outils pour poncer un parquet ?

Pour poncer un parquet, le choix du matériel est essentiel. Voici ce dont votre artisan aura besoin :

1. Ponceuse : On opte pour une ponceuse à parquet, plus adaptée et facile à manier par rapport à une ponceuse classique peu puissante et robuste. Les ponceuses à parquet peuvent être à bande ou excentriques :

   - Une ponceuse à bande, comme l’Ouragan effectue des mouvements de va-et-vient avec grande régularité pour suivre les lames de bois. C’est la ponceuse fétiche des parqueteurs de la première heure.

   - Une ponceuse multidisque, comme la monobrosse 4D travaille de manière circulaire, offrant généralement plus de puissance et une efficacité accrue. Elle est préférée par les artisans plus jeunes car appréciée par sa polyvalence.

2. Papier abrasif : Le choix du papier abrasif est crucial. Les grains varient du fin au gros, avec un indice plus élevé indiquant un papier plus fin.

   - Le papier abrasif fin de grain 120 est idéal pour la finition afin d'éliminer les marques de ponçage.

   - Pour décaper le bois en profondeur, un artisan commence avec un papier abrasif à gros grains de 40 ou 60, puis passe au grain 120 pour la finition.

Attention ! pas de règle en réalité car tout dépend du parquet et des abrasifs qui existent en différentes matières (Carbure de silicium, céramique, zirconium). Chaque artisan a ses habitudes.

Pour les zones difficiles d'accès comme les coins, un artisan utilise une bordeuse (ou bordureuse) avec des nez plus ou moins longs en fonction de l’accessibilité.

 

outils pour poncer

Méthodologie pour poncer un parquet

La façon de poncer un parquet dépend de la disposition des lames :

- Parquet en chevrons (disposé en angle droit) : on ponce en diagonale pour obtenir un résultat homogène sur l'ensemble des lames.

- Parquet à l'anglaise (lames parallèles) : on ponce dans le sens du grain du bois pour un résultat uniforme.

- Parquet mosaïque (damier avec des panneaux carrés) : on ponce dans le sens de la lumière pour conserver une apparence harmonieuse.

En suivant ces méthodes adaptées à la disposition de votre parquet, vous obtiendrez un ponçage optimal et esthétique.

Les erreurs de débutant à éviter

Voici quelques recommandations pour éviter les erreurs fréquentes commises par les débutants ou les non professionnels lors du ponçage :

- Évitez de rester trop longtemps au même endroit lors du ponçage, car cela peut accentuer les défauts et les irrégularités comme les creux ou les vagues.

- Pour obtenir un résultat optimal, changez vos abrasifs dès que vous constatez une diminution de l'efficacité du ponçage.

- Poncez régulièrement dans le sens des lames du parquet ou dans le sens de la lumière pour un rendu uniforme et esthétique.

- Après le ponçage, le parquet devient très sensible aux salissures. Prenez toutes les précautions nécessaires pour éviter les taches et les traces de chaussures afin de maintenir la qualité du travail réalisé.

Les ponceuses des loueurs ou magasin de bricolage ne permettent pas d’obtenir la même qualité de travail que celle des pro qui possèdent des machines plus puissantes parfaitement maitrisées. Plus on ponce et plus on use le parquet sans compter le nombre d’abrasifs qui s’envole. Au final, le gain de temps et de qualité est sans commune comparaison.

Quelle finition choisir ?

Après avoir poncé le vernis, assurez-vous que le sol soit bien nettoyé en passant d'abord un aspirateur de chantier, puis une serpillère légèrement humidifiée.

Pour la finition d’un parquet fraichement poncé, il existe trois options principales :

1. Vitrification : un parquet vitrifié nécessite moins d’entretien. On utilise un vernis vitrificateur pour donner de l'éclat et une protection durable à votre parquet. Un parquet vitrifié peut être nettoyé avec une serpillère légèrement humide. Veillez à utiliser des produits adaptés pour éviter de ternir le vernis.

2. Cirage : vous avez l’option de choisir de cirer votre parquet pour le nourrir et le protéger. Le cirage doit être appliqué une à deux fois par mois en fonction de l'usage du parquet. Les cires peuvent être neutres ou teintées. L’entretien est plus fastidieux mais reste le choix des inconditionnels amoureux des parquets d’antan.

3. Huilage : Opter pour l'huilage d'un parquet plutôt que sa vitrification ou son cirage dépend de plusieurs facteurs, tels que l'esthétique, la durabilité et l'entretien. Voici quelques aspects à prendre en considération : L'huile pénètre profondément dans les fibres du bois jusqu'à saturation, offrant ainsi une protection contre l'humidité et les poussières. De plus, elle offre une palette infinie de choix décoratifs. L'entretien régulier des parquets huilés est très simple, nécessitant une maintenance légère dès un an après la pose.

En conclusion

Poncer un parquet permet d’obtenir une surface propre, lisse et plane des parquets anciens ou parquets abîmés, planchers, escaliers neufs ou anciens en éliminant les taches et les anciennes finitions (vitrificateurs, huiles, cires, peintures…). Le bois est remis à nu, uniforme et prêt à recevoir la finition choisie. Cette étape est une opération délicate à mettre en œuvre lorsque l’on souhaite préserver son parquet pour longtemps. Elle nécessite un peu d'attention car un ponçage soigné garantit la réussite des applications finales, la restitution exceptionnelle du veinage et le rendu optimal de l'aspect selon votre finition.

 

 

bandeau poncer un parquet

 

 

 

 

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter

Financement